Objectif Sauvage

Français | English

Facebook

News

juillet 17 2017

Enfin des NEWS !!!

Bonjour à toutes et tous,

Voilà plus de six mois que nous n’avons plus donné de nouvelles concrètes et nous nous en excusons sincèrement. Le temps passe tellement vite lorsque l’on ne s’ennuie pas…

Ceci étant, nous avons à coeur de vous donner aujourd’hui, quelques nouvelles réjouissantes. En effet, si nous avons été discrets dans nos annonces, c’est parce que nous avons placé l’essentiel de notre énergie au montage du film. Le processus fut long et intense, mais nous avons l’immense plaisir de vous annoncer que nous touchons au but !

Après vingt mois de labeur à jongler avec les quelques septante heures d’images, la première version d’Objectif Sauvage est enfin bouclée !!! Nous sommes ravis du résultat et avons hâte de pouvoir la partager avec vous tous. Mais avant ceci, il nous reste encore quelques ajustements à faire:

- Corrections et modifications suite aux remarques de quelques professionnels de la branche
- Mixage sonore, étalonnage couleur, sous-titres, etc.
- Montage d’une version définitive et finalisation de tout ceci pour une diffusion dans les meilleures conditions

Nous estimons donc qu’une sortie officielle devrait être annoncée prochainement et que la date de l’avant première devrait se situer autour du mois d’octobre de cette année. Alors… tenez-vous prêts. :)

Finalement, quelques mots pour vous parler de la conférence que nous avons tenu le 9 mai dernier à l’EPFL de Lausanne. En effet, celle-ci traitait essentiellement des coulisses de l’expédition et étant organisée par le club photo de l’Ecole, nous n’avons malheureusement pas eu le loisir de tous vous y inviter. Les quelques soixante places furent majoritairement attribuées aux membres du club, ainsi, il ne nous était pas possible de vous les proposer via la plateforme wemakeit.ch. Nous regrettons cela et vous promettons que de nouvelles conférences vont être mise sur pied d’ici peu. Nous mettrons un point d’honneur à pouvoir vous en faire profiter en priorité. C’est promis.

Merci encore à toutes et tous de votre soutien. L’aventure continue.

ImageImageImage

décembre 25 2016

Bonus de Noël - Montage du film

Bonus de Noël ici.

Bonjour à toutes et tous,

A l’approche des fêtes de Noël, nous souhaitions partager avec vous un petit montage vidéo qui vous donnera sans doute une meilleure idée du processus de montage dans lequel nous nous trouvons actuellement.

Il reste du travail avant de pouvoir vous montrer le fruit de tout ce labeur entrepris il y a de cela bientôt quatre ans.

Mais, entre cet épais feuillage, nous apercevons enfin la lumière. Le film pour lequel nous avons tant donné et auquel vous avez choisi d’associer votre nom, via vos généreuses contributions, voit gentiment le jour. Et c’est très réjouissant. :)

Toute l’équipe d’Objectif Sauvage vous souhaite donc d’excellentes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en 2017, pour la suite de ces palpitantes aventures.

Merci à tous.

Cédrik, Martin & Josh

ps. Les tirages A3 que certains contributeurs attendent avec impatience sont partis à la poste à l’aube de Noël. Nous espérons que ceux-ci vous plairont.

https://vimeo.com/197017894

juin 27 2016

Le Catalogue photo > Contreparties pour certains contributeurs

Bonjour à tous,

Vous vous en souvenez certainement, à l’été 2014, nous lancions notre campagne de crowdfunding qui fut un véritable succès. Grâce à vos généreuses contributions, nous avons pu concrétiser notre rêve et réaliser un documentaire immersif en Amazonie. Il est vrai que les mots nous manquent souvent, lorsqu’il s’agit de vous exprimer notre gratitude.

Aujourd’hui, il est temps de commencer à traduire cette reconnaissance de manière concrète. Ainsi, pour les personnes qui sont concernées, vous allez recevoir un eMail (Sur l’adresse que vous nous avez communiqué via wemakeit.ch) dans lequel vous pourrez découvrir le catalogue des différentes photos prises durant nos deux expéditions de mai et août 2015. C’est sur la base de ce catalogue que nous vous prierons de nous communiquer vos choix quant aux impressions que vous recevrez en contrepartie de vos contributions.

Gardez-donc un oeil ouvert sur votre boite mail et veuillez, s’il vous plait, nous communiquer le choix des photos que vous souhaitez recevoir, par retour eMail d’ici au 15 juillet 2016, afin de pouvoir synchroniser l’impression de tout ceci.

Si vous aviez des questions complémentaires à nous poser au sujet des impressions, ou si vous remarquez une erreur dans la réception du mail en question, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: cedrik(at)lelixir.ch et nous nous ferons un plaisir de vous aiguiller au mieux ou de résoudre les éventuels soucis.

Une très bonne semaine à toutes et tous et à bientôt.

L’équipe d’Objectif Sauvage

mai 17 2016

Des nouvelles fraîches…

Cher tous, un grand bonjour,

Le temps file et voici déjà quelques mois que nous n’avons plus donné de nouvelles… Ceci étant, veuillez bien croire que nous ne chômons pas !

Les dernières semaines furent consacrées au tri des images ramenées de nos deux expéditions consécutives en mai et en août 2015. Comme nous vous en avions parlé lors de notre dernière mise à jour, nous avions la lourde tâche de visionner l’intégralité des quelques 70 heures de « rushs » capturés lors du mois et demi passé en Bolivie. Nous avons réduis ces 70 heures à un petit peu plus de 13 heures de contenu pertinent. C’est parmi ces 780 minutes que se trouve l’heure et demie qui constituera le montage final. Autant dire que nous trions sec…

Au sujet du montage justement, nous avons le plaisir de vous annoncer qu’il a bel et bien débuté et que nous sommes actuellement à pied d’oeuvre. C’est véritablement fascinant de voir le documentaire prendre petit-à-petit vie, sous nos yeux. Voilà maintenant plus de trois ans que notre aventure a débuté et c’est avec une certaine excitation que nous découvrons les premières séquences d’Objectif Sauvage. L’un des grands avantages de la technologie moderne réside dans le fait que nous avons élaboré un système de travail qui nous permet de continuer le montage peu importe où nous nous trouvons. Soyez donc rassuré, même si vous avez l’impression que nous arpentons le monde continuellement, l’avancée du projet ne s’en voit pas ralentie pour autant. Avec un simple ordinateur portable et quelques disques durs, nous continuons le labeur créatif du montage du film. Nous nous réjouissons énormément de pouvoir partager le fruit de tout ce labeur avec vous tous et au fur et à mesure que nous avançons, nous prenons conscience qu’en vérité, l’aventure ne fait que commencer…

En effet, lorsque le film sera terminé, il sera temps pour nous d’aller au devant des gens qui nous ont soutenu depuis de long mois afin de leur faire partager cette passion qui nous anime. Et si nous avons survécu à la faim, à la soif, à l’humidité et à la chaleur, bref à « l’enfer de la jungle », nous sommes néanmoins toujours intimidés à l’idée de soumettre notre film au public…

Mais avant le fameux jour J, il nous reste encore énormément de travail. Ainsi, nous y retournons de suite, tout en vous souhaitant auparavant une excellente fin de semaine et en vous adressant une nouvelle fois nos plus sincères remerciements.

Pour terminer et afin de vous aider à patienter encore quelques semaines, nous vous laissons découvrir un petit peu de contenu exclusif. Pensez-donc à liker et à vous rendre sur notre page Facebook. Au delà les nombreuses photos de l’expédition, nous travaillons actuellement à la mise sur pied d’une petite application qui vous permet de naviguer dans des photos à 360°, afin d’être au plus près de l’équipe, durant certaines phases de notre expédition.

A très bientôt.

https://www.facebook.com/objectifsauvage2014

janvier 01 2016

Petit trailer de l'expédition du mois d'août.

Selon notre estimation et le planning que nous nous sommes fixé, nous souhaitons finaliser le film pour la deuxième partie de l’année 2016. Soyez convaincus que vous serez avertis de l’avancée du projet de manière régulière, que ce soit via notre site web, ou par des petites mise à jour ponctuelles, sur notre page Facebook.

En attendant, et afin de vous aider à patienter durant quelques mois supplémentaires, nous vous avons concocté un petit teaser issus de notre voyage au sein du Parc Noel Kempff Mercado. Découvrez-donc dès à présent les toutes premières images de l’aventure et les nombreuses épreuves que nous avons enduré dans cet environnement pour le moins… hostile.

Trailer numéro 3 "les gens n'ont aucun idée"

Image

novembre 12 2015

Petit teaser vu du ciel

Lorsque l’on observe le contenu de presque 70 heures d’images, on se rend tout de suite compte de ce qui ne figurera pas dans le film. Mais on ne va pas en jeter pour autant. Du coup, un petit teaser pour vous garder éveillé.

Découvrez la vidéo

Image

octobre 07 2015

De retour de la grande aventure !

Bonjour à toutes et tous,

De retour de Bolivie depuis un peu plus de trois semaines maintenant, il est venu temps de résumer quelque peu l’expédition que nous venons de vivre, durant près d’un mois, dans la jungle amazonienne du Parc National Noel Kempff Mercado.

Tout d’abord, nous tenons à vous rassurer; malgré quelques kilos abandonnés dans la forêt et un petit souvenir ramené sous forme de maladie parasitaire appelée Giardiase, plus communément « fièvre du castor », qui infeste le tractus gastro-intestinal, l’ensemble de l’équipe se porte bien.

Nous entrons actuellement dans la troisième phase –dite de post-production- du documentaire et il nous tarde véritablement de pouvoir débuter le tri des quelques 70 heures d’images que nous avons tourné dans des conditions parfois extrêmes. Nous sommes impatients à l’idée de pouvoir vous faire partager notre aventure et tenterons de ne point vous faire languir plus que de raison. Ceci étant et vu la complexité de la tâche qui nous attend, nous préférons attendre un petit peu avant de vous annoncer la date de sortie officielle. Soyez seulement rassurés, nous ferons en sorte de vous alimenter avec suffisamment de contenu pour vous faire patienter durant les mois à venir. Profitez-donc de consulter nos pages dédiées fréquemment, afin de ne rien rater des actualités que nous partageons régulièrement.

Pour parler de l’expédition un peu plus en détail, nous tenons à vous informer que l’un des objectifs majeurs de notre projet a été atteint. En effet, grâce notamment à votre soutien et à celui de nos partenaires techniques, nous avons réussi à capturer de nombreuses images d’un parc, immense, en grande partie inexploré et en avons sans doute percé quelques secrets. Nous avons également documenté toute notre progression et c’est à travers nos découvertes, nos joies, nos peines, nos… désillusions, que vous découvrirez cet univers fascinant.

En soi, et si nous regardons quelques mois en arrière, c’est déjà un accomplissement qui nous emplit de fierté et nous comble, tout du moins en partie, en tant que réalisateurs passionnés.

Ceci étant écrit, nous tenons malgré tout à vous raconter plus en détail ce qui nous laisse à ce jour, un léger goût d’inachevé.

Nos ambitions étaient particulièrement élevées il est vrai, notamment en ce qui concerne l’aspect créatif de notre film. Mais lorsque l’on travaille d’arrache-pied durant plus de deux ans pour concrétiser un rêve, il semble adéquat de mettre la barre relativement haut. Ainsi, nous étions particulièrement exigeants quant à la qualité des images que nous souhaitions ramener de notre voyage. Ceci impliquait une logistique gérée de manière efficace, afin de nous libérer de certaines besognes et nous permettre de placer l’essentiel de notre énergie dans notre travail de réalisation. Nous avons vite réalisé que la réalité serait toute autre…

En effet, le tournage de ce type de documentaire nécessite implicitement l’aide d’un partenaire local, en charge de la planification logistique, des transports, de la nourriture, entres autres missions élémentaires à la survie d’une équipe de tournage dans un environnement sauvage. Nos recherches dans ce domaine nous avaient mené à confier le mandat à la société Amboro Tours, le plus grand tour operator de Santa Cruz et selon ce qui nous avait été rapporté, la seule agence capable de nous emmener dans ce parc qui nous fascine tant.

Dans l’optique de sceller le contrat, d’en rencontrer les responsables et d’éprouver notre plan de tournage, nous avons donc prévu un voyage au mois de mai que nous avons appelé « repérage ».

Ce voyage s’est passé dans des conditions adéquates en ce qui concerne la préparation logistique et le support sur place, ce qui nous a conforté dans l’idée qu’Amboro Tours était la meilleure alternative pour l’expédition à Noel Kempff Mercado. Seulement, il convient de faire une différence entre un tour dit « touristique » maintes fois éprouvé et dont la formule est systématiquement la même depuis des années, et une expédition sur mesure, dans des conditions difficiles, avec tous les impératifs que cela implique.

A peine arrivés dans le parc, il nous est apparu évident qu’Amboro Tours n’était pas l’alternative idéale pour notre expédition. Pire même, puisque nous pouvons affirmer sans crainte que leurs négligences et leurs mauvaises décisions ont mis le film et la somme du travail accumulée depuis plus de deux ans en grand péril.

Sans rentrer dans le détail chronologique des nombreux manquements à leur mission, nous avons par exemple été contraints d’engager nous-mêmes des porteurs supplémentaires pour pouvoir bénéficier de notre matériel de tournage en plus de notre matériel de camping. Alors qu’il avait été spécifié en amont la nécessité d’obtenir suffisamment de main d’oeuvre, nous nous sommes retrouvés, avec pour seules aides, un guide et un ouvreur de voie, soit deux personnes, alors qu’il aurait fallu un minimum de six porteurs pour pouvoir envisager réussir notre périple. Inutile de dire que les personnes que nous avons engagé en dernière minute n’étaient pas qualifiées et malgré toute leur bonne volonté et leur grande gentillesse, nous avons du régulièrement les pousser à en donner davantage, lorsque il ne fallait pas carrément les convaincre de ne pas nous abandonner en plein milieu du voyage. Egalement et de par cet état de fait, nous avons passé un nombre considérable d’heures à ouvrir la voie à la machette, à porter nos vivres, à cuisiner, entres autres. Un temps durant lequel nous ne pouvions bien entendu pas filmer, pas produire, pas même réfléchir aux axes créatifs que nous voulions développer.

Cette mauvaise préparation logistique s’est traduit dans une multitude de points qu’il nous a fallu régler au fur et à mesure, sans moyens, sans alternatives et ceci a grandement transformé notre projet de documentaire contemplatif, en une véritable expérience de survie, durant laquelle nous avons constamment lutté pour ne pas… abandonner !

Nous mentionnerons également qu’une grande partie de notre matériel sera restée au camp de base durant la totalité de l’expédition, par faute de bras pour la transporter. Une perte brute en terme d’options créatives une fois au coeur de la jungle.

Nous avons bien entendu du revoir nos ambitions à la baisse, principalement dans l’exploration de plusieurs environnements différents, ceci donc par faute de temps.

Il est proprement regrettable de remarquer que ce qui aurait pu être une véritable réussite, tant au niveau du tournage du documentaire que de la collaboration logistique boliviano-hélvetique, s’est retrouvée être un semi-échec par la seule faute de personnes peu scrupuleuses. Où lorsque l’appât du gain prend la mesure sur la sécurité même du groupe...

Mais le plus triste reste sans doute le refus catégorique de l’agence d’entrer en discussion afin de trouver un arrangement et envisager une quelconque forme de dédommagement, une fois de retour à la civilisation. Nous n’aurons pas même eu droit à la moindre excuse, au contraire, c’est nous qui serons finalement incriminé par l’agence en question pour avoir osé nous plaindre de leur services calamiteux. Une telle malhonnêteté est proprement affligeante et fait honte à toute la profession.

Nous souhaitons donc nous excuser par avance de ne pas avoir réussi à mettre vos généreuses contributions à profit dans de meilleures conditions et sommes navrés de ne pas vous ramener un film qui correspond pleinement à nos ambitions créatives originelles. Egalement, nous voulons absolument vous mettre en garde contre les méthodes malhonnêtes de l’agence Amboro Tours à Santa Cruz et vous recommandons d’éviter leurs services pour votre propre sécurité. Il a été convenu avec l’équipe que nous retirerons leur nom de toute notre communication et de l’ensemble du film et de ses dérivés. De telles personnes ne méritent pas la moindre publicité. Tout au plus, notre indifférence.

Pour conclure, nous souhaitons tout de même vous rassurer. Cette aventure aura été véritablement incroyable et chacun de nous a vécu une expédition véritablement unique. Nous nous sommes retrouvés seuls, face à l’immensité de la nature et c’est quelque chose que nous n’aurions jamais pu vivre sans votre soutien et vos nombreux encouragements. Merci donc infiniment à tous.

Egalement, nous sommes convaincus avoir capturé de belles images, de grandes émotions et une aventure humaine unique. Autant de matériel qui nous permettra de réaliser un documentaire qui vous fera voyager et qui sait, peut-être également rêver, un peu…

Nous vous invitons donc à continuer à nous suivre à travers nos différentes pages, que ce soit sur wemakeit.ch, faceboook ou notre site internet, pour continuer à découvrir l’aventure « Objectif Sauvage ».

ImageImageImageImageImage

septembre 16 2015

Sains et saufs !

Après une aventure incroyable de près d’un mois au coeur de la jungle, nous sommes rentrés sains et saufs dans nos foyers.


Il y a tant à dire, mais avant tout, nous avons besoin d’atterrir… Restez donc connectés afin d'en apprendre un peu plus, d'ici peu !

ImageImageImageImage

aout 14 2015

Des partenaires de luxe !

Si il est impossible de tout prévoir et de tout anticiper, nous pensons avoir mis toutes nos chances de notre côté ces dernières semaines, afin de vous ramener le film le plus abouti possible. C’est donc sereins, que nous nous apprêtons à décoller pour la Bolivie et c’est avec beaucoup d’impatience que nous nous projetons vers cet univers incroyable qui nous attend, la-bas, quelque part, au milieu du vaste bassin amazonien.

Avant de partir, nous souhaitions encore vous faire part de trois excellentes nouvelles et les accompagner d’un petit teaser issu de nos tournages du mois de mai, lorsque l’équipe s’est déplacée en Amazonie afin de régler un certain nombre de détails. En espérant que ces quelques images vous plaisent et vous donnent encore d’avantage envie de voir le film, que nous prévoyons d’achever dans le courant de l’année 2016.

C’est donc avec beaucoup de fierté et de joie que nous vous annonçons avoir pu bénéficier du soutien de la Caisse d’Epargne Riviera, banque bicentenaire si bien connue de notre belle région, qui devient pour l’occasion, partenaire principal de l’expédition « Objectif Sauvage ». La Caisse d’Epargne Riviera, dite banque « de proximité » nous a choisi comme ambassadeurs, ainsi, nous ferons notre possible afin de la faire voyager et de la faire rayonner dans d’autres espaces et par delà nos frontières. Ce soutien s’inscrit dans la politique actuelle de cet établissement, qui a choisi de donner sa chance aux projets d’horizons divers, d’origine locale. Par exemple, ils ont mis en place, via leur site internet dédié, omapatrie.ch, et en collaboration avec wemakeit.ch, la possibilité de soumettre son projet dans le but de favoriser et de valoriser le patrimoine culturel local. Alors que nous vivons une période, dans laquelle il semble parfois difficile aux « petits » de concrétiser leurs rêves, la Caisse d’Epargne Riviera et sous l’impulsion de son Directeur, Monsieur Alexandre Gauthier-Jaques, rend désormais cela possible. Nous tenons donc à les remercier haut et fort, car c’est grâce à leur contribution que nous avons eu la possibilité d’envisager un repérage au mois de mai, sans laquelle il aurait été bien difficile de réaliser un documentaire digne de ce nom. Qu’il est réconfortant de réaliser que les efforts ne sont pas toujours vains et que subsistent des personnes susceptibles de donner leur maximum, pour vous aider à mener vos projets à bien. Au même titre, vous tous, contributeurs en faites également partie. Il semble bien difficile de ne pas être empli de gratitude, une fois de plus.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, nous avons également l’honneur de vous annoncer pouvoir désormais compter sur deux partenaires logistiques supplémentaires. En effet, les géants que sont Canon et DJI ont choisi de soutenir « Objectif Sauvage » et de s’associer à nos efforts pour rendre notre documentaire encore meilleur. Etant tous trois des utilisateurs de longue date des produits de la marque Canon, et plus récemment, utilisateurs ravis et enthousiastes des drones de la marque DJI, cela a été tout naturel de tenter de les convaincre que c’est accompagnés de leurs produits, que nous souhaitions réaliser notre film et c’est avec beaucoup de plaisir que nous avons accueilli les réponses positives à nos demandes de partenariats. Inutile de vous dire que cela nous conforte dans l’idée que les efforts finissent par payer et que, quelque part, nous allons dans la bonne direction. Nous sommes heureux et fiers de pouvoir compter sur le soutien de deux des plus grands fabricants de matériel électronique au monde et c’est donc à l’aide de leurs appareils que nous allons, sous peu, traverser l’océan, pour tourner notre documentaire. C’est également grâce à Canon que certains d’entre vous pourront, le moment venu, recevoir les tirages photos promis en contrepartie de vos contributions. En effet, lorsque ils ont appris que l’impression de photographies étaient prévues dans le cadre de notre campagne wemakeit.ch, ils ont proposé de leur propre initiative, de les réaliser, afin d’en assurer le côté qualitatif. C’est ce que nous appelons un partenaire de luxe.

Merci donc à Canon et à DJI de leur confiance et de leur soutien si précieux.

Quant à nous, nous vous disons à très vite, dès la mi-septembre, pour les premières impressions de notre voyage et les premières images.

Dans l’intervalle, vous avez la possibilité de nous suivre via les réseaux sociaux. Nous tenterons de publier à l’aide de notre téléphone satellite et via l’aide d’un partenaire en Suisse, des mises à jour directement depuis l’Amazonie. Cela s’annonce fun !

Une très belle fin d’été à toutes et tous.

ImageImageImage

aout 11 2015

Rétrospective

Une petite rétrospective accompagnée de quelques chiffres, pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir d'avantage sur le projet et sa genèse.

ImageImage

aout 10 2015

Itinéraire

Pour mieux comprendre le déroulement de notre voyage

ImageImageImage

aout 09 2015

Découvrez l'équipe !

Découvrez-en d'avantage sur chaque membre de l'équipe, à travers ces petites vidéos de présentation.

 

Cedrik

Josh

Martin

ImageImageImageImageImageImageImageImageImage

juin 10 2015

THE PANDA IS HAPPY !

Bonjour à toutes et tous.

Comme vous le savez sans doute, nous sommes revenus il y a peu d’un premier aperçu de l’Amazonie bolivienne, lors de notre repérage au mois de mai. Ce fut tout simplement magnifique, et nous sommes heureux de pouvoir nous projeter vers notre retour imminent, cette fois afin de concrétiser ce pourquoi nous travaillons si dur depuis plus de deux ans. Nous vous invitons également à suivre plus en détail l’envers du décor, via notre page Facebook, sur laquelle quelques photos vous attendent, ainsi qu’une petite vidéo compilée via quelques images prisent à l’aide de nos smartphones. Nous appellerons ceci un pre-teaser, avant de découvrir très prochainement une véritable mise en bouche, cette fois axée autour des premières splendides images que nous avons capturé.

Depuis notre retour, nous n’avons pas chômé et c’est peu dire, puisque en pleine dernière ligne droite avant le grand départ, il nous reste un certain nombre de choses à réaliser pour que tout se déroule comme prévu.

L’une de ces missions consiste notamment à nous occuper de la première contrepartie promise lors de la mise en ligne de notre campagne de crowdfunding. En effet, pour certains à qui cela aurait échappé, nous avons décidé d’entreprendre un geste en faveur d’une action à caractère écologique, dans la but de respecter une certaine éthique dans notre démarche. Vous n’êtes pas sans savoir qu’un voyage comme celui que nous entreprenons, une expédition à l’autre bout du monde, avec plus de deux cents kilos de matériel, laisse une certaine emprunte sur notre environnement. Nous pensons par exemple aux nombreux trajets en avion pour rejoindre la Bolivie. Nous avions conscience que cette trace environnementale allait un peu à l’encontre de l’objectif de l’expédition qui se donne également pour mission d’éveiller les esprits vis-à-vis de nos eco-systèmes. Ainsi, nous avons souhaité « compenser » à notre manière, en offrant une partie du montant global du budget récolté à une association qui oeuvre dans le but de préserver le bassin amazonien. Le choix de confier ce budget à une association telle que le WWF s’est donc rapidement profilé comme étant idéal. En effet, quoi de mieux qu’une association d’origine suisse pour un projet tel que le notre ?

C’est donc avec beaucoup de fierté que nous vous annonçons avoir rencontré en ce lundi 8 juin 2015, Monsieur Thomas Vellacott, Directeur Général du WWF suisse, qui nous a accueilli dans ses locaux et avec qui nous avons longuement échangé, notamment concernant notre projet, « Objectif Sauvage », mais également sur l’implication concrète de son organisation sur la préservation des différents eco-systèmes et du bassin amazonien. Nous ressortons de cette entrevue convaincu que le WWF était le meilleur choix possible pour que le montant offert soit utilisé de manière efficace. Nous vous annonçons donc avec beaucoup de plaisir que c’est un montant de CHF 750.- qui a été transmis à l’organisation du WWF suisse pour la préservation de forêts tropicales amazoniennes et tout ceci est bien évidement en grande partie grâce à vous ! :)

Nous remercions donc chaque contributeur, chacun de nos partenaires et sponsors de nous avoir fait confiance et nous avoir permis de récolter cette somme qui sera, sans aucun doute, utilisée de la meilleure manière possible par les équipes en place.

Nous remercions également tout particulièrement Monsieur Vellacott, ainsi que toute son équipe pour leur disponibilité et leur gentillesse et qui ont rendu cette entrevue possible. Votre enthousiasme à l’égard de notre projet nous a beaucoup touché et nous emplit de fierté. Du fond du coeur, merci. Nous profitons également de ce petit message pour vous inviter à vous rendre sur le site web du WWF suisse et à aller en découvrir d’avantage si vous le souhaitez. www.wwf.ch Comme le dit l’addage, « c’est avec les petites rivières que prennent vie de grands fleuves ». Pensez-y !

Nous souhaitons à toutes et tous une excellente semaine et vous disons à très bientôt pour la suite de nos aventures et pour de futures surprises, qui s’annoncent visiblement nombreuses. Restez donc connectés et préparez-vous à un voyage au coeur de la forêt émeraude. C’est pour très bientôt.

Merci à tous. The panda is happy !

Image

mai 13 2015

Départ pour une première rencontre avec l'équipe logistique en Bolivie

Bonjour à toutes et tous,

Nous voici à l’aube de la plus grande aventure de notre vie !

Comme certains d’entre vous le savent, nous partons ce jeudi pour un premier voyage d’une dizaine de jours en Amazonie. Mais avant de parler plus en détails de ceci et des différents points qui ont suscités notre attention ces derniers mois, une petite mise au point s’impose quant à notre mode de communication. En effet, notre dernière prise de contact s’est faite via une newsletter envoyé depuis notre hébergement www.objectif-sauvage.com directement sur les adresses eMail que vous aviez laissé via le formulaire d’inscription wemakeit. Apparemment, un certain nombre d’entre vous n’auraient jamais reçu ce courriel… Vous nous en voyez véritablement navré, croyez bien que ceci est indépendant de notre volonté et que nous tentons actuellement de résoudre ce problème. Cet état de fait nous incite à revoir momentanément notre mode de fonctionnement et pour parer au plus pressé, nous avons décidé de revenir en arrière et de continuer à communiquer à travers les mises à jour wemakeit, jusqu’à ce qu’une solution viable soit trouvée… Dans l’intervalle et pour ceux qui n’auraient pas eu connaissance de notre eMail de décembre, voici un lien sur lequel vous pouvez le consulter : http://file.lelixir.ch/newsletter_noel_2014.pdf

Bien, ceci étant clarifié, revenons-en à ce qui se passe actuellement pour l’équipe Objectif Sauvage.

Les derniers mois furent intenses et essentiellement consacrés à la mise en place de la logistique en Suisse et en Bolivie. Nous travaillons étroitement avec nos partenaires sur place afin de planifier au mieux l’expédition. Le processus est long et pour le moins fastidieux, car planifier un projet de cet envergure par eMail est relativement compliqué. Nous sommes donc heureux de pouvoir rencontrer l’équipe logistique à Santa Cruz de la Sierra d’ici à ce week-end. Les démarches s’en verront particulièrement simplifiée…

Nous avons également passé beaucoup de temps à organiser la prise en charge du matériel et à nous équiper convenablement pour les conditions de tournage qui nous attendent. Nous sommes heureux de pouvoir partager avec vous quelques clichés de notre dernier check-up matériel réalisé ce week-end dans un studio de la ville de Genève. Comme vous pouvez le voir, la somme de matériel embarquée est pour le moins importante. Quel bonheur que de voir l’ensemble des pièces d’équipement rentrer dans les différentes caisses de protection que nous avons prévu. Au total, pas moins de 200 kilos de matériel sont pacqués et prêts à s’envoler avec nous pour l’Amérique Latine. Comme un signe que nous avons travaillé de manière efficace et rigoureuse, le tout s’est dispatché au kilo et au centimètre près dans les différents espaces prévus. Un réel soulagement pour toute l’équipe, car cet aspect revêtait une importance primordiale est était relativement difficile à anticiper de manière adéquate. Il reste néanmoins assez de place pour prendre avec nous vos encouragements et soutiens, qui nous touchent toujours beaucoup !

Ce message se veut donc un dernier état des lieux avant de rentrer dans le concret, puisque la prochaine fois que nous vous écrirons, nous aurons un aperçu nettement plus précis de ce qui nous attend. Mais surtout, cela signifiera aussi les premières images du film seront dans la boite. L’aventure pour laquelle nous nous sommes préparés depuis plus de deux ans sera officiellement lancée.

Au chapitre des bonnes nouvelles, nous souhaitons vous annoncer que Martin, récemment revenu d’Afrique, vous a concocté un petit montage de son voyage que vous pouvez apprécier à l’adresse suivante : https://vimeo.com/125983406

Un voyage fantastique et un travail qui saura, nous l’espérons, vous faire patienter un peu avant de découvrir les premières images de l’expédition Objectif Sauvage.

Autre bonne nouvelle, le gain par Cedrik du concours photographique « au photographe voyageur », section paysage, avec sa photo de la Rivière Alatna en Alaska que vous pouvez découvrir ici : http://www.photographe-voyageur.com/les_vainqueurs_2015

De bonne augure pour celles et ceux d’entre vous qui ont souscris à un soutien vous offrant la possibilité de recevoir des tirages photographiques de l’expédition.

Pour conclure et avant de vous dire à bientôt, nous espérons également revenir d’Amazonie avec d’autres bonnes nouvelles, puisque nous attendons la confirmation de certains points qui nous permettraient de faire passer le film Objectif Sauvage à la vitesse supérieure. Nous maintiendrons le suspens intact pour l’instant, mais ce serait sympa si vous pouviez croiser les doigts pour nous, une fois de plus. ;)

Voilà, c’est le regard tourné vers l’Amazonie, l’impatience grandissante et l’enthousiasme intact que nous souhaitons à tous une excellente journée, une très bonne semaine et que nous vous disons, à très vite.

Merci à tous.

L’équipe d’Objectif Sauvage

ImageImageImageImageImageImage

septembre 26 2014

Quelques nouvelles !

Bonjour à toutes et tous,

voilà quelques semaines que la campagne de crowdfunding via wemakeit.ch est terminée et nous profitons de cette occasion pour vous remercier encore tous de votre incroyable soutien.

L’objectif ayant été assez largement dépassé, nous avons pu envisager les choses de manière plus ambitieuse que ce qui était initialement prévu. Ainsi, nous avons décidé de rallonger notre expédition de quelques jours. Et tout ceci est en grande partie grâce à vous !

A ce sujet, la première nouvelle importante est le re-agencement de notre calendrier. En effet, la décision a été prise de déplacer le tournage à l’été 2015… Ceci peut paraître frustrant de premier abord, car c’est tout l’échéancier du film qui s’en voit rallongé, mais en vérité, c’est une véritable aubaine lorsque l’on prend en compte le projet dans son ensemble. Tout d’abord les conditions météorologiques annoncées durant la période à laquelle le voyage était prévu ne sont pas optimales, puisque en pleine saison des pluies. Cela représentait un défi que nous pensions pouvoir relever, mais à la réflexion, il était plus sage de capitaliser sur une période plus propice au tournage du documentaire. De plus, notre nouveau planning et le rallongement de notre temps en Amazonie signifiait forcément plus de préparation. Alors que nous devions prévoir dans la hâte et la précipitation, nous avons aujourd’hui une marge de manœuvre bienvenue dans la planification de toutes les taches inhérentes à la concrétisation du projet. Ceci combiné avec nos emplois du temps respectifs, le décalage du tournage à l’été prochain nous est apparu comme une évidence.

Ceci étant, nous tenons à nous excuser auprès de vous tous pour ce retard sur nos estimations précédentes. Nous vous assurons que ceci est uniquement dans l’intérêt du film lui-même. Et c’est bien là le plus important. Nous vous remercions de votre confiance et de votre compréhension et nous réjouissons de pouvoir travailler d’avantage dans l’optique de vous ramener le produit le plus abouti et le plus fidèle à ce que vous êtes en droit d’attendre.

Le second point important est que dans l’intervalle, nous n’avons pas perdu notre temps pour autant. En effet, nous avons profité de ce changement de planning pour continuer nos tests sur le terrain. Ainsi et afin de vous faire patienter quelque peu, nous vous proposons de découvrir le petit film réalisé sur l’Île septentrionale d’Hokkaido au Japon, nommé « Peninsular » qui retrace les images capturées durant deux semaines, à l’aide d’un nouveau matériel, que nous utiliserons pour le tournage d’Objectif Sauvage. En attendant d’autres surprises, nous espérons que cela vous plaira et vous souhaitons à tous une très belle fin d’été.

Un très grand merci à tous et à très vite pour de nouvelles aventures.

L’équipe d’Objectif Sauvage.

aout 26 2014

Un énorme merci !!!

Bonjour à toutes et tous,

comme vous avez pu le constater vendredi passé, et grâce à vos incroyables efforts et tout votre merveilleux soutien, nous avons largement dépassé nos espérances au niveau du financement collectif via wemakeit.ch.

Les mots nous manquent pour vous exprimer notre gratitude. Sincèrement, vous avez été absolument incroyables du début à la fin de la campagne et l’engouement global autour de notre projet nous a véritablement sidéré.

Nous allons nous inspirer de toute votre énergie et de vos mots pour redoubler d’efforts et revenir d’Amazonie avec le film le plus abouti possible. Aujourd’hui nous ne parlons plus d’Objectif Sauvage au conditionnel, mais bien au présent et ceci, en grande partie par votre aide.

Nous entrons dorénavant dans la phase dite de "pre-production" et ne manquerons pas de vous tenir informé de l’évolution du film. Une grosse période de travail est devant nous, c’est donc sans plus attendre que nous vous disons à bientôt et que nous mettons immédiatement l’ouvrage sur le métier.

Mais bien entendu, pas sans vous remercier une énième fois de vos nombreuses marques de soutien à l’encontre de notre projet. Cela nous a tous énormément touché de remarquer que vous croyez en ce documentaire autant que nous.

Une excellente semaine à tous.

L’équipe d’objectif sauvage !

Image

Synopsis

L'expédition de trois jeunes réalisateurs désireux de découvrir et mettre en image la vie sauvage du Parc National Noel Kempff Mercado, l'un des endroits les plus reculés et préservés d'Amazonie. Un contexte intense pour une expérience humaine riche et exceptionnelle.

«Qui n'a jamais rêvé de partir à la découverte d'un monde sauvage et inconnu ?»

Au travers des romans d'Arthur Conan Doyle et de son «monde perdu», des récits d'aventures de David Livingstone, entres autres, c'est une nouvelle vision d'envisager la découverte qui voit le jour au début du 20ème siècle. Le voyage sac au dos se démocratise petit-à-petit et les scientifiques vont de missions en missions, de découvertes en découvertes...

Près d'un siècle plus tard, l'influence de ces pionniers continue à déclencher passions et ferveur à travers le monde.

C'est précisément de cette passion, de cet engouement pour la découverte et le monde sauvage, dont se nourrissent Joshua Preiswerk, Cédrik Strahm et Martin Ureta, trois jeunes réalisateurs suisses, aventuriers dans l'âme et créatifs accomplis.

Le but de l'expédition «Objectif Sauvage» est d'offrir aux spectateurs un regard différent sur la réalisation d'une mission d'envergure dans l'un des endroits les plus sauvages et reculés de la planète.

Dans le magnifique Parc National «Noel Kempff Mercado», en Amazonie Bolivienne, l'équipe se donne pour mission de transmettre les émotions, les découvertes et les défis inhérents à l'accomplissement d'une telle aventure.

C'est en mettant en avant leurs propres expériences face aux caméras, qu'ils souhaitent faire découvrir et partager au travers d'une oeuvre cinématographique aboutie, une partie rarement explorée du monde et immortaliser en son et en images la diversité des espèces sauvages à l'intérieur des différents environnements du parc.

La réalisation du documentaire se déroulera en équipe réduite et c'est en autonomie complète qu'ils mèneront à maturité une production audiovisuelle suisse d'envergure et de qualité professionnelle, à travers des procédés cinématographiques de dernière génération.

L'équipe Objectif Sauvage

Joshua Preiswerk,
Cédrik Strahm,
Martin Ureta


Partenaires

Wildlife Photography Lelixir Caisse Epargne Canon DJI Montreux Vevey Veytaux Graphonogram Au vieux campeur Voltaic

Galerie



Contact

Vous souhaitez devenir partenaire ou sponsor, nous contacter pour nous apporter votre soutien ou tout simplement afin d'obtenir de plus amples informations à propos du projet, de l'équipe ou de l'expédition ? C'est avec plaisir que nous écoutons ce que vous avez à nous dire.

Objectif Sauvage
c/o
l'elixir Sàrl
Grand rue 24
1820 Montreux
Suisse

Tél.: +41 (0)21 550 96 61

Cédrik Strahm
Bonivard 26
1820 Veytaux
Suisse

Tél.: +41 (0)79 327 64 46

Joshua Preiswerk
Rue Vaudrès 7
1815 Clarens
Suisse

Martin Ureta
Général Guisan 61
1800 Vevey
Suisse

Email :

* Username :

Nom :

Prénom :

Message :

* Champ obligatoire






Informations bancaires

Compte No : 1.1000.3141
Iban : CH92 0834 9000 1100 0314 1
Clearing : 8349
CCP : 30-38248-4

l’elixir Sàrl
Grand rue 24
1820 Montreux
Suisse